Nadaud Daniel

Nadaud

le 6 Décembre 1942 à Paris

Il présente pour la première fois des gouaches en 1974 à la galerie Lucien Durand à Paris où il exposera sept fois en quatorze ans. La fréquentation régulière d'architectes de 1978 à 1988 lui fait prendre une distance des travaux d'ateliers.
En 1983, il décide de ne plus peindre pour construire dans l'espace avec des matériaux issus de ses cueillettes dans les rues, les puces, les champs.
1989 Il devient enseignant à l'école des Beaux-arts de Nantes.
le 6 Décembre 1942 à Paris

Le sculpteur prend tellement de place qu'il ne peut se montrer qu'à travers un véritable déménagement. Si encore il gardait par de vers lui ce transport douteux, mais non, dans sa grande générosité, il y invite les autres, particulièrement ceux qui lui manifestent le plus de ferveur. Un camion devient le complément de l' oeuvre; le remplir pose problème car malgré les apparences son travail est fragile et demande précaution et attention !

"Charger et décharger" deviennent le mot d'ordre, la clef de voûte, le code... Cet incessant mouvement n'est pas sans rappeler l'industrie, qui elle, en fait son principe basique, puisque produire oblige à expédier et vendre naturellement... 5ce dernier verbe l'artiste n'en a pas l'habitude). Ces mouvements le fatiguent tant, que le désir de réduire son activité à la simple rêverie,  à la note la plus modeste par exemple, excite l'artiste qu se voudrait simple esprit ! Mais sa nature est ainsi faite qu'il récidive, incorrigible manipulateur, collecter, il s'embarrasse et le fait savoir, le sonne même à tout va. La métaphore représente son outil de prédilection, les autres doivent la comprendre, il ne s'explique pas, il s'active... remplit et vide le seau qu'il transporte d'un puits à l'autre jusqu'à tarir la source.

Chronique sur Daniel Nadaud

Module vidéo uniquement disponible dans le DVD L'AVENTURE DE L'OBJET