Mesnager Jérôme

MesnagerNé en 1961 à Colmar.

1963, il arrive à Paris, sa ville.
1974 il fréquente l’atelier du peintre Jean-Pierre Le Boul’ch.
1975, il rentre à l’école Boulle pour y apprendre l’ébénisterie.
1979  suit les cours de bande dessinée de Got et de Pichard à l’école des Arts Appliqués. Il termine ses études à l’école Boulle et commence à peindre sur toiles des compositions abstraites.
1980, service militaire à Trèves en Allemagne. Réalisation de grands dessins, au feutre, accumulation de personnages imaginaires à la Jérôme Bosch et de situations surréalistes. En septembre, après la mort de Malaval, décide d’être peintre de la vitesse et de la vie.
1981, à Avignon, il est un des invités du festival « Midi et demi ». Il y rencontre Gérard Zlotykamien, qu’il assiste toute une nuit dans sa performance : « 500 dessins en 24 heures ».
1982, il fonde les associations « Poudre d’or » : lieu de travail et d’exposition et « Zig-Zag dans la savane » dont le but est d’investir et de travestir des lieux désaffectés. Premières performances, le corps couvert de peinture blanche, déambule dans ces espaces voués à l’oubli et à la démolition pour leur donner un nouveau souffle de vie.
1983, naissance du premier Corps Blanc sur un des murs de la Petite ceinture dans le cadre d’une journée Zig-Zag. Dès le lendemain, de cette fameuse journée, Jérôme Mesnager décide d’envahir les rues de Paris. Découvertes des Catacombes. Exposition de ses toiles efluorescence. Il travaille sur des moquettes.
1984  Corps Blanc commence son tour du monde par l’Italie, le Sénégal, la Gambie, la Mauritanie, et les Etats-Unis.
1985, voyage en Egypte, Jérôme rentre à Paris et réalise une série de grandes toiles sur le thème du voyage. Il enseigne le dessin d’art.
1986  Il enseigne la menuiserie le jour et explore les carrières parisiennes souterraines la nuit.
1987 Voyage en Chine. Corps Blancs laisse son empreinte sur la Grande Muraille et sur les murs de Shanghaï. A Paris, dans son atelier, Jérôme Mesnager poursuit son travail sur toile de peinture, d’assemblage d’objets et de bouts de palissades.
1989 Voyage à Tokyo, où il peint les vitrines de SEIBU.  
1990, il quitte la maison de son enfance, lieu de ses rencontres avec Le Boul’ch, siège de ses associations, atelier de ses premiers travaux… pour emménager dans le XXème. Il expose une série de palissages sur le thème des combats à la galerie Loft, qui édite un catalogue.
1995, reprend le travail dans la rue avec Nemo et ses ombres noires. Réalise le mur peint géant, rue de Ménilmontant. Voyage à Moscou. Corps Blanc est dans la ville et sur la Place Rouge.
2004, réalise une série de palissades sur le thème de la mythologie. Voyage en Inde, 40 tableaux Ganesh et un mur de 200 mètres, qui tombera, poussé par le Tsunami.
2005, réalise une série de 36 toiles sur le thème de la ville ; un voyage avec des fonds en plans multiples. Voyages à Marrakech. Exposition « section urbaine » à Paris, qui réunit les peintres de la rue à l’Espace des Blancs Manteaux. Un voyage en Egypte  .Voyage en Guyane avec où Jérôme peint dans les anciens bagnes envahis par la nature.

Chronique sur Jérôme Mesnager

Durée: 11'40"
Année édition module:1998

Mesnagerdvd

DVD Jérôme Mesnager

Prix (TTC)
25 EUR
État
Neuf DVD pour usage personnel
Référence
157

Le paiement est sécurisé par la plate-forme de paiement en ligne PayPal.