Morvan Jean-Jacques

MorvanNé en 1928   Décédé le  4 Septembre 2005  

Peintre Officiel de la Marine. 

1944-1945 : Morvan déclare à ses parents sa vocation de peindre et sa décision d’interrompre ses études. 
1946-1950 : Il vit d’expériences diverses : manutentionnaire aux halles, comédien, aussi bien que journaliste, mais surtout il commence à peindre et à écrire. Il expose pour la première fois en 1947.
1951-1953 : Sa première exposition personnelle rencontre le succès et lui gagne la reconnaissance de quelques-uns des critiques les plus influents de l’époque. Il voit aussi publier ses premiers poèmes et fait de la critique littéraire. Il crée enfin une émission poétique à l’O.R.T.F. Elle lui fait rencontrer et se lier d’amitié avec René Char, Michaux et Albert Camus. Ce dernier devient aussi son premier collectionneur, avec Catherine Sauvage.
1954 : Un voyage décisif en Corse. Sa palette s’éclaircit et s’enrichit de tons purs.
1955-1960 : Il participe aux expositions de la Nouvelle Ecole de Paris. A la fin des années 50, il rencontre Jacques Prévert qui lui écrira un poème la peinture de Morvan. Il aura un projet de livre-photos avec Pierre Mac Orlan et André Villers Ciel de sable que la mort de Mac Orlan retardera de nombreuses années.
1958-1964 : Trois grands thèmes : les vagues, le feu de bois, le couple. Les deux premiers forment la matière d’une grande exposition personnelle chez Katia Granoff en hommage à Gaston Bachelard. Première exposition personnelle chez David Finlay à New York, en 1962. Illustre des poèmes de Rimbaud.
1965-1966 : 2jours de travail en Grèce, en Espagne, en Jordanie et au Maroc. Revient aux tons francs.
1967-1970 : Séjours au Canada, se prend de passion pour le pays et pour le peuple Inuit, multiplie les voyages dans le Grand Nord entrecoupés de séjours au Mexique. Des expositions majeures ont lieu au Québec, Mexico et en Bretagne. Le Vatican lui achète une toile.
1971-1973 : En Tunisie, Morvan poursuit le travail de synthèse des formes commencé au Canada. Il amorce aussi une longue collaboration avec la Monnaie de Paris en produisant médailles et bijoux. Il commence à rêver la civilisation celte imaginaire des Morvaners. Une grande exposition personnelle a lieu au Japon et les Musées de France célèbrent ses vingt ans de peinture dans diverses villes.
1974-1975 : Morvan se retire et consacre tout son temps à un seul thème, immense : Nuit et brouillard.
1976-1980 : Morvan revient au jour par le paysage. Il est nommé Peintre de la Marine et se met à voyager autour du monde, à bord de la Royale.
1981 : Inauguration par J. Chaban-Delmas du musée Jean Moulin à Bordeaux, contenant l’intégralité de son œuvre sur la déportation et la résistance.
1982-1990 : Morvan aborde le thème des Pyrénées. Exposition à Mexico, Caracas, Menton, en Chine, en Russie, au Cameroun. Décore un grand centre touristique en Corse.
1991-1993 : Quelques séjours aux Antilles prétextent un hommage à Saint-John Perse. Apparaît aussi le thème contre la violence et l’intolérance « de liberté en liberté ». Il sculpte le visage de Jean Moulin pour son monument à Orgon. Il est promu chevalier de la légion d’honneur.
1994-2004 : Morvan poursuit ses thèmes favoris, crée des bijoux, travaille à un projet de spectacle complet le chants des rouleaux

Durée: 12'20"
Année édition module:2000

 

DVD Jean-Jacques Morvan

Prix (TTC)
25 EUR
État
Neuf DVD pour usage personnel
Référence
203

Le paiement est sécurisé par la plate-forme de paiement en ligne PayPal.