Satié Alain

Satie  Alain Satié est né le 20 janvier 1944 à Toulouse (France). Décédé à Paris le 6 février 2011.

Après des études techniques, il s'inscrit à l'école des Beaux-arts de Toulouse. Plus tard, il s'installe à Paris où il rallie le mouvement lettriste, en 1964. Il s'y imposera, comme l'une des figures essentielles, tant par ses œuvres personnelles pluridisciplinaires que par ses actions de propagation.

Dans le cadre de la plastique, Alain Satié a exploré avec continuité, en des œuvres d'une grande rigueur, un ensemble évolutif qu'il n'a jamais cessé depuis de développer et d'enrichir. Son œuvre plastique est représentée dans de nombreux musées et des collections particulières.

Peintre, écrivain, architecte, photographe, poète et critique, Alain Satié est également professeur d'histoire de l'art à l'Université Léonard de Vinci. Il étudie principalement les spécificités des avant-gardes actuelles afin d'en dégager l'état confusionnel.

L'ensemble de ses travaux a fait l'objet de plusieurs thèses d'État : notamment de Marie-Hélène Montbazet,"Lettres et signes dans le lettrisme"  où une large part est consacrée à Alain Satié ,  et de Sami Sjöberg, Alain Satien hypergrafiikkaa teoksessa Écrit en prose, 2003, en Finlande ; puis, d'une manière collégiale de Andri Gerber (Suisse), de Hélèna Vardy (USA) et de Patricia Byrs-Lasquier (France) in L'étude de la couleur et du clair-obscur dans trois œuvres du Caravage à la lumière d'une résurgeance contemporaine : une série lettriste d'Alain Satié, De l'indicible à la preuve.


Chronique sur Alain Satié

Disponible uniquement dans le DVD thématique "Art et Contestation"