Spoerri Daniel

Spoerri Né le 27 mars 1930 à Galati, Roumanie


1942 S'installe en Suisse. Il rencontre Tinguely en 1949.
1954-1957 Nommé premier danseur à l'Opéra de Berne
, il est également metteur en scène.
1959 Premier tableaux-pièges.

1960 Amené chez Yves Klein par Jean Tinguely, il signe la déclaration constitutive du Nouveau réalisme et participe désormais aux manifestations du groupe. 
1963 Expose 723 ustensiles de cuisine à la galerie J transformée le soir en restaurant.
1965 Exposition de sa chambre d'hôtel   ROMM 631 à New York
1970 Expose des objets en pâte de pain.
1972 Rétrospective au CNAC Paris
1983 Organise dans une tranchée creusé à cet effet un banquet qui est ensuite enterré sur place (Jouy en Josas)

Spoerri  n'est pas un peintre. Il n'est pas un sculpteur. Venu de la danse classique, il aborde les arts plastiques sans principe, sans règles. Nous savions déjà , depuis Duchamp, que tout est art. A la notion du "tout- fait", Spoerri substitue celle du "Tel quel". Ses tableaux-pièges manifestent cette volonté. "Chaque tableau que je colle, c'est le reflet d'un nombre incroyable d'actions et de réactions voulues, irréfléchies ou hasardeuses. Ce verre sale, ce vieux réveil, ce clou rouillé, pourquoi sont-ils là ? Ce qui me provoque, ce n'est pas le réalisme de l'objet, c'est sa mise en doute".

Chronique sur Daniel Spoerri

Module vidéo uniquement disponible dans le DVD L'AVENTURE DE L'OBJET