Pichette James

PichetteNé à Châteauroux le Ier Août 1920     Décédé le 2 Août  1996 à Paris

Premier fils de Joseph Pichette, originaire du Québec, et d'Andrée Bleinat, nîmoise. Il passe, sa prime jeunesse à Châteauroux, son adolescence à Lyon; jeune homme, il fait des études secondaires à Marseille.
Des suites de la guerre, qu'il fait au 41" G.R.D.I. en 1939-1940, il est contraint à un séjour prolongé en haute montagne savoyarde. C'est là, en 1942, qu'il commence à peindre des tableaux tout figuratifs. Il revient dans sa province natale et s'installe, en 1943, à Aigurande. Contacts avec la Résistance, il participe à des parachutages. Après la libération de Paris, il rentre dans la capitale.

En 1947, il expose pour la première fois au Salon des Surindépendants. La même année, il part pour l'Italie et, passant par Florence, il séjourne plusieurs mois à Rome. Il travaille dans les studios de la Cinecitta et fréquente les ateliers de la via Margutta, fait la connaissance de Cagli, Turcato, Consagra, Afro, Santamaso, et d'Alberto Savinio. Premières oeuvres abstraites.

Gino Severini, Alberto Magnelli, Jacques Villon, Max-Pol Fouchet, qui préface sa première exposition personnelle à Paris, en 1949, Charles Estienne, à qui il doit sa première critique, ont encouragé ses débuts. Il est invité à participer au V" Salon des Réalités Nouvelles en 1950. Il obtient en 1952, une bourse d'études pour les Pays-Bas et devient pensionnaire de la Maison Descartes, à Amsterdam. Il voyage dans de nombreux pays européens, plus particulièrement en Italie, pays de prédi­lection, puis aux Etats-Unis et au Maghreb.
Installé à New York en 1960,il s'imprègne du Jazz. De retour en France,  Il réalise quelques toiles sur le thème du jazz jusqu'au jour où, grâce au peintre Jean Berthier, il décide de participer à une série de happenings. Il collabore alors à différentes expériences de jazz-peinture dont le premier festival de Free jazz qui se tient à Bobino en janvier 1967.

En 1956, il fait sa première oeuvre graphique, 11 conçoit en 1961 un dispositif scénique pour Guerre et Poésie, montage poétique de son frère, à l'Odéon- Théâtre de France. Il réalise sa première oeuvre monumentale à Vitry-sur-Seine, en 1971. Il est chargé de cours pendant plusieurs mois en 1976, à l'Ecole Nationale d'Art Décoratif, à Nice. Il expose régulièrement au Salon des Grands et Jeunes d'Aujour­d'hui et au Salon de Mai. .
Le cercle fait son apparition en 1970.En 1985, c'est le début de l '" Espace jazzique"; un nouveau lyrisme, mais un lyrisme plus resserré que celui de la période 1960-1968.



Chronique sur James Pichette

Durée: 12'10"
Année édition module:1996

Pichettedvd

DVD James Pichette

Prix (TTC)
25 EUR
État
Neuf DVD pour usage personnel
Référence
107

Le paiement est sécurisé par la plate-forme de paiement en ligne PayPal.