Sarkis

SarkisSarkis (de son vrai nom Zabunyan) est né à Istanbul (Turquie) le 26 septembre 1938 dans une famille d’origine arménienne. Sa famille quitte Istanbul pour Sivas. Sarkis étudie au lycée français Saint-Michel et obtint une licence à l'université de Mimar Sinan.

À seize ans fasciné par Le Cri de Edward Munch il décide de devenir peintre.

Il commence à exposer des gouaches obscures hantées de figures à peine visibles alors qu'il étudie l'architecture d'intérieure à l’ Académie des beaux-arts d'Istanbul.

En 1962, il émigre en France. À Paris, il décide d'utiliser son nom chrétien Sarkis dans sa vie artistique, pratique des collages et des peintures à base d’images d’actualité sur la Chine, l’ Union soviétique, la Turquie, la Grèce… Ces œuvres lui valent en 1967 le prix de Peinture de la Biennale de Paris.
Dès 1968 il mêle dans des installations savamment mises en scène par la lumière et la musique des matériaux aux charges évocatrices et émotionnelles très fortes : feutre goudronné, néons, résistances électriques, caisses de bois, cornières métalliques, pièces de mécano, objets aux provenances hétéroclites, œuvres d’art, artefacts, découverts au hasard de rencontres et chargés d’histoire.

En 1969, il est invité à l’exposition,, "Quand les attitudes deviennent forme"  organisée par Harald Szeemann.

Dans les années 1980, il monte le Département de l’art à l' ESAD de Strasbourg et devient à la fin des années 1980 directeur de séminaire à l’ Institut des hautes études en arts plastiques, à Paris (fermé en 1995).

Chronique

Les désarrois de l’élève Sarkis

Durée: 13
Année édition module:2002

Sarkisdvd

Les modules vidéo monographiques de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sont désormais disponibles sous la forme de fichier vidéo
pour usage personnel au prix unitaire de 19 euros TTC.

 


Pour l'usage institutionnel, consultez :

http://imagoart.e-monsite.com/pages/achat-institutionnel.html