Sobrino Francisco

Ce reportage comprend un court extrait du programme de l'Encyclopédie audiovisuelle

1932 à Guadalajara   Décédé le 10 mai 2014 à Bernay (Eure).

Il  part pour l'Argentine en 1946. 1950/57 : Ecole Nationale des Beaux-Arts de Buenos Aires, où il rencontre Demarco, Garcia-Rossi et Le Parc. A partir de 1958, présence dans ses oeuvres de formes impersonnelles (carrés, cercles). 
1960 : co-fondateur du Centre de Recherche d'Art Visuel, puis du GRAV. Reliefs, formes plates superposées par interrelations, progressions, systématisation (Plexiglas blanc-noir et couleur), oeuvres en volumes (Plexiglas transparent). 1961 : formes juxtaposées donnant naissance à de nouvelles formes (Plexiglas transparent) : Espaces indéfinis. 
1962 : Structures permutationnelles (Plexiglas transparent). Emploi de formes modulaires (carrés) emboîtées par juxtapositions et superpositions, ces formes perdent le sens de leur position dans l'espace (position indéterminée).
1963 : Structures permutables (réflexions), oeuvres en acier, inox poli, miroir par réflexion, obtenant des formes virtuelles ; oeuvres en mouvement. Participation directe du spectateur : Pulsations, oeuvres ludiques.
1965 : mouvement mécanique (Oppositions indéfinies). 
1966 : lumière et mouvement, images virtuelles Rouge Vert, Espace vivant environnement. 
1967 : transmission du mouvement Dans le vent avec la participation directe du spectateur. Mouvement mécanique Transformations linéaires. 1970 : mouvement aléatoire Livre dans le vent. 
1971 : Ballet Requiem Ligeti, Adret, Sobrino. 
1973 : refuse l'invitation officielle de représenter l'Espagne à la Biennale de Venise. 
1981 : Première oeuvre autoénergétique (cellule solaire). 
1990 : Relief articulé (40 mètres),
Oeuvre flottant sur l'Orinoco. Biennale d'Arte efemere, Vénézuéla.
Il a également réalisé de grandes sculptures en acier et Plexiglas

Chronique

Francisco Sobrino, architecte du mouvement

 

Durée: 12'20"
Année édition module:2003

Sobrinodvd

Les modules vidéo monographiques de l'Encyclopédie audiovisuelle de l'art contemporain sont désormais disponibles sous la forme de fichier vidéo
pour usage personnel au prix unitaire de 19 euros TTC

 


Pour l'usage institutionnel, consultez :

http://imagoart.e-monsite.com/pages/achat-institutionnel.html