Szekely Pierre

Szekely

Né le 11 juin 1923 à Budapest..  Décédé à Paris le 3 avril 2001

à partir de 1941 il entreprend des études chez Hanna Dallos, assassinée par les Nazis en 1944. Elle est restée son maître durant toute sa vie. Il est relégué en camp de travail fin 1944. Il s’y initie à la taille de la pierre. Puis il se retrouve au départ d’un convoi de déportés vers l’Allemagne. Il s’échappe par miracle et erre dans Budapest jusqu’à la libération de la ville en avril 1945. En 1946 il entreprend un voyage d’études à Paris, il s’y installera définitivement.
En 1950 il s’installe dans un pavillon à Bures sur Yvette dans la vallée de Chevreuse avec sa femme, Vera Székely). Il y réalise des œuvres influencées par le surréalisme ainsi que ses premières sculptures en pierre à caractère abstrait.
En 1955 Pierre Székely s’installe à Marcoussis. Il y demeure jusqu’en 1976. Il réalise des dessins, des objets en pierre, en céramique, en bois, en métal, des objets de culte. En 1957 il construit un ensemble de sculptures jeux à Clamart, cette réalisation sera suivie de nombreuses autres (L’Haÿ les Roses, Palaiseau, Amiens, Cambrai, Brest, Grenoble, etc. En collaboration avec des architectes il mène à bien plusieurs projets importants : le village de loisirs de Beg Meil avec Henri Mouette, l’église du Carmel de Saint-Saulve avec Claude Guislain, une sculpture escalade à Evry (« La Dame du Lac »). C’est en 1966 qu’il a mis au point sa technique de taille du granit à la flamme. En 1968, année des jeux olympiques à Mexico, il a édifié « Soleil bipède » sur la Route de l’amitié internationale.
En 1976 il quitte Marcoussis pour s’installer un temps à Bagnolet où il réalise des dessins et des estampes, puis dans un atelier à Nanterre près de La Défense où il s’installe avec Dominique Lassalle qui fait ses premiers pas dans la peinture.

En 1978 il reçoit le Grand Prix de la Biennale Internationale des Arts de la Rue en reconnaissance des innombrables réalisations qu’il a installées dans tant de cités et de lycées et collèges français. La même année il se rend pour la première fois en Extrême Orient. Il s’y découvre en harmonie avec le signe qui est à la base de la pensée asiatique.

La Monnaie de Paris coule en bronze et en argent une trentaine de médailles de sa création et organise en 1981 une grande exposition rétrospective qui connaît un énorme succès. De 1981 à 1983 il érige une série importante d’œuvres monumentales dont : « Puberté » (installée à la Fondation Gulbenkian à Lisbonne), « Paix » érigée à Budapest (avec la signature gravée des chefs d’état français et hongrois). En 1984, le Président François Mitterrand lui rend visite dans son atelier.

À partir de 1985 il s’installe à Paris un grand atelier dans le vingtième arrondissement.  

En 1988 il entreprend un deuxième voyage au Japon sur l’invitation du festival International du granit à Aji. Il réalise alors « L’Oiseau impossible » pour la ville de Sapporo. Il se rendra encore plusieurs fois au Japon où se dressent aujourd’hui plus de trente sculptures monumentales dans le parc - musée aménagé par M. Yabashi pour les présenter.   Ce module vidéo présente , avec le témoignage du sculpteur, des archives film sur le village de BEL-MEIL, "'' La dame du lac'' à EVRY et la réalisation d'une sculpture avec la technique de la taille du granit à la flamme. 

Chronique sur Pierre Szekely

Durée: 12'15"
Année édition module:2000

Szekelydvd

DVD Pierre Szekely

Prix (TTC)
25 EUR
État
Neuf DVD pour usage personnel
Référence
215

Le paiement est sécurisé par la plate-forme de paiement en ligne PayPal.