Aubertin Denise A.

Aubertin

Née le 17 mai 1933 à Boulogne Billancourt.
Denise Aubertin commence à travailler avec les livres en 1969. Le profond "détournement" qu'elle fait subir aux livres choisis en fait une re-création totalement personnelle et unique dans l'art contemporain. Ses interventions sont multiples et souvent inattendues. Elle leur ajoute une "charge" avec des éléments prélevés dans l'environnement immédiat ou issus des circonstances. Elle colle les pages, puis les arrache. Les livres sont cuits dans le four de sa cuisinière. Elle peut y incorporer des éléments d'histoire personnelle, des faits d'actualité découpés dans les journaux et revues, des empreintes diverses trouvées ça et là, une histoire à raconter... Objets magiques, réels fétiches, créations expressionnistes voisines de l'art brut, les livres "impubliables" et les livres "cuits" de Denise Aubertin nous entraînent dans le monde troublant de l'inconscient, du rêve et de la poésie.
Née à Boulogne sur Seine Vit et travaille à Paris.
Etudie en ateliers d'art 


" Denise A. Aubertin a connu les Nouveaux réalistes et son univers n'est pas sans rappeler les recherches de ceux-ci. Il ne faut pas oublier le "A." devant le nom d'Aubertin, Denise A. Aubertin y tient beaucoup, pour la distinguer de Bernard Aubertin dont elle fut la compagne. Au delà de la fréquentation des Nouveaux réalistes, c'est bien une œuvre très originale que l’artiste fait avancer. Il a été écrit que Denise A. Aubertin serait "la petite fille de Schwitters et de Requichot ".
Pour Schwitters, la relation s'établir immédiatement avec les "Livres impubliables" : Par collage de photos, d'images, de bulles de bandes dessinées, de lambeaux de textes que l'artiste s'approprie, ces livres racontent une histoire grâce aux propres écrits de l'artiste, eux-mêmes entremêlés et éclatés. Taches de vin, de café, traînées de bout de cigarette, salissures, participent à l'effet plastique et tactile dû à l'introduction de matières, de déchets, de reliques-parcours. Déjà, aux collages se mêle l'organique. Requichot apparaît. Avec les « Journaux impubliables» l’artiste nous offre quelque chose entre le jeu de l’oie et le rébus. Composé de plusieurs pages et d’une couverture rigide, elle associe par collages sur un fond déjà imprimé (souvent les pages d’un quotidien), des photos, des extraits d’articles de presse, et ses propres textes, fragmentés, entremêlés, tachés de vin, de café et d’autres traces de parcours. "

 Chronique sur Denise A.Aubertin

Durée: 12'15 "
Année édition module:1998

Aubertindvd

DVD Denise A. Aubertin

Prix (TTC)
25 EUR
État
Neuf DVD pour usage personnel
Référence
149

Le paiement est sécurisé par la plate-forme de paiement en ligne PayPal.