Bouqueton Marcel

Bouqueton

Né le 18 septembre 1921 à Constantine (Algérie) Décédé à Fayence le 11 août 2006

Il passe toute son enfance à Souk-Ahras. Marcel Bouqueton manifeste très tôt un goût pour le dessin .De 1938 à 1942  études à l'Ecole des Beaux-Arts d'Alger : il rencontre bientôt Louis Nallard et Maria Manton. En 1940 Bouqueton présente avec Nallard une première exposition à Alger et partage en 1942 avec Fiorini une première bourse des Beaux-Arts.
Après trois années de guerre dont deux en Angleterre, dans le service radio de l'aviation, Marcel Bouqueton retrouve en 1945 les Beaux-Arts d'Alger, partage en 1946 avec Nallard deux nouvelles bourses, expose avec Maria Manton et dans les manifestations des "Amis de l'art" qu'anime Gaston Diehl. 
En 1946 il se rend à Paris pour y découvrir les musées, s'y inscrit aux Beaux-Arts, croise l'année suivante Nallard, Maria Manton et Fiorini venus ensemble s'installer en France puis rentre en Algérie, à Birkhadem, non loin d'Alger, où il peint plus solitairement. Edmond Charlot, premier éditeur d'Albert Camus douze ans plus tôt, présente en 1948 ses peintures et le poète Jean Sénac les associe régulièrement aux manifestations qu'il organise, au "Nombre d'or" en 1949, autour de la revue "Soleil" en 1950, puis du "Groupe 51". C'est à partir de cette époque que Bouqueton va découvrir, de la Kabylie et des Aurès . En 1953 il décide de quitter définitivement l'Algérie, un an avant le déclenchement de la guerre d'indépendance. Installé d'abord dans la banlieue parisienne, il retrouve ses compagnons d'Alger et fait la connaissance de Roger Chastel avec qui il se lie d'amitié. En 1956 il expose pour la première fois au Salon des Réalités Nouvelles, reçoit le Prix de la Fondation Fénéon, fait la connaissance de Roger Bissière, rencontre le critique Roger Van Gindertaël, qui se montrera constamment attentif à son travail. 

Au début des années 1960 il retrouve en été l'éclat de la lumière méditerranéenne à Peniscola, village de la côte espagnole que fréquentent semblablement Nallard, Maria Manton et Jean Sénac. Bouqueton s'impose “comme un des paysagistes les plus sensibles et les plus justes de ton”, note dans "Cimaise" Georges Boudaille en 1961 à l'occasion de la deuxième exposition particulière du peintre à Paris, présentée à la galerie Pierre Domec. Par la suite Bouqueton travaille régulièrement aux alentours de Fayence dans le Var, où il réalise en 1967 Le Livre premier des pierres, série de larges empreintes, recueillies aux couleurs à l'huile sur papier, de roches de la région. Exposant régulièrement en France et aux Pays-Bas, Bouqueton est de 1969 à 1986 enseignant à l'Unité Pédagogique d'Architecture n° 8 de Paris. Son exposition la plus récente a été organisée à Paris par la galerie Demange en 2005.

 

Durée: 13'
Année édition module:2001

Bouquetondvd

DVD Marcel Bouqueton

Prix (TTC)
25 EUR
État
Neuf DVD pour usage personnel
Référence
254

Le paiement est sécurisé par la plate-forme de paiement en ligne PayPal.