Brusse Mark

Brusse Né en 1937 à Alkmaar aux Pays Bas

Après des études à l’Ecole des Beaux Arts à Arnhem (1959), il part pour huit mois avec une bourse à PARIS où il s’installe et réalise ses premiers assemblages en bois  les « clôtures » dans un dépôt du cimetière Montparnasse. Premier contact avec les Nouveaux réalistes . Dès 1961, installé définitivement à Paris, Mark Brusse conçoit la série des Clôtures, Soft Machines et Strange Fruits, assemblages d’objets en bois de récupération et divers métaux trouvés dans la rue, qui racontent l’histoire d’éléments rencontrés par hasard et rassemblés selon la fantaisie de l’artiste pour vivre ensemble une nouvelle vie. À cette époque, il fréquente les Nouveaux Réalistes réunis autour de Pierre Restany ainsi que ses amis Robert Filliou.et Daniel Spoerri.
En 1967, il travaille à New York. En 1968, exposition  personnelle au StedelijK musuem d’ Amsterdam Il renoue avec le groupe Fluxus connu pour son attachement au caractère événementiel et éphémère de l’œuvre, ce qui conduit Brusse à participer à plusieurs happenings et surtout à collaborer avec le musicien John Cage. Ces expériences artistiques lui donnent le goût de l’«Environnement», c’est-à-dire des installations adaptées à l’espace donné, (Occupation d’Espace, volumes en bois qui remplissent entièrement l’intérieur des salles, bloquant ainsi l’accès, Kunsthalle de Berne en 1968).
En 1969 il représente la France comme sculpteur avec une grande «  Occupation de l’espace ».Plusieurs voyages en Asie. 
1975 Biennale de Venise et grande exposition au Musée d'art moderne de la ville de Paris.
1987 Période de travail de six mois en Corée du Sud pour une sculpture monumentale au parc Olympique.
1999 Symposium de sculpture en Cotée du Sud à Puyo  eu au Portugal.
Outre les assemblages, la peinture a retrouvé une place importante dans les années récentes.

Mark Brusse travaille et vit à Paris.

Dans ce module vidéo, en visite dans l'atelier de Mark Brusse, l'artiste décrit cet itinéraire libre et divers d'un artistes qui veut "faire des choses, pas des sculptures".  

 Chronique sur Mark Brusse

Module vidéo uniquement disponible dans le DVD L'AVENTURE DE L'OBJET